Your browser does not support JavaScript!

28 février 2013 Paru dans N°359 - à la page 41

Le fait de pouvoir s'appuyer sur la géostatistique pour caractériser fine¬ment et en temps réel les sites contaminés par des substances radioac¬tives ou chimiques avant, pendant et après les opérations d'assainisse¬ment des sols ou des structures permet de mieux préparer les travaux de décontamination et de prévoir plus précisément les volumes de déchets. Illustration sur un site de recherche du Commissariat à l'Énergie Atomique.