Your browser does not support JavaScript!

28 decembre 2001 Paru dans N°247 - à la page 26

Comment valoriser les boues de rectification, ces micro-copeaux métalliques issus de l'opération de meulage qui permet d'obtenir des pièces avec un très bon état de surface, au micron près ? Voilà bientôt dix ans que les fabricants de roulements français, qui en produisent au total plus de 10 000 t/an, explorent différentes voies pour trouver une alternative pérenne à l'élimination pure et simple par incinération ou en CET de classe I (déchets industriels spéciaux). La fusion des meulures en aciérie pourrait être la réponse tant recherchée. Explications.