Your browser does not support JavaScript!

27 decembre 2013 Paru dans N°367 - à la page 57

La déshydratation des boues, qu'elles soient de procédés ou d'épuration d'effluents industriels ou urbains et qu'elle s'opère sur un filtre à bandes, un filtre-presse ou une centrifugeuse, passe nécessairement par leur conditionnement chimique préalable. Les coûts d'exploitation élevés dus aux gros volumes de boues traitées par jour et à leur composition chimique et biologique variable poussent l'exploitant à vouloir optimiser la floculation des boues. Elle passe par l'expérimentation. Actuellement, ces essais sont réalisés manuellement, en bêcher ou en éprouvette, et sont très dépendants de l'opérateur, ce qui amène à des surdosages ou à des pertes significatives de performances des machines de déshydratation. Pour fiabiliser ce traitement, la SRC IFTS a développé une famille d'équipements innovants dénommés Bootest permettant de réaliser le conditionnement chimique sur les boues et est l'équivalent du Jar Test bien connu pour le traitement des eaux. La version de laboratoire, est mise en ?uvre dans une procédure, en cours d'adoption comme norme européenne (prEN 14742). Une version terrain, tout aussi fonctionnelle, compacte (format valise cabine avion) et légère (< 15 kg), utilisable sur site a été développée pour répondre aux besoins des exploitants soucieux d'optimiser la filière boues de leur station et de réduire ses coûts de fonctionnement.