Your browser does not support JavaScript!

29 septembre 1995 Paru dans N°184 - à la page 90

La surveillance de la qualité de l'eau représente aujourd'hui l'un des soucis majeurs de l'analyse environnementale. C'est ainsi que, parmi les nombreuses familles de polluants, les herbicides, et en particulier, les triazines largement utilisées en agriculture, font l'objet de directives draconiennes. La CEE a en effet porté les triazines sur la " liste noire " des substances devant faire l'objet d'un contrôle rigoureux (directive EEC 76/464) en raison de leur effet néfaste sur l'environnement, et récemment, l'atrazine, l'une des molécules de la famille des triazines, a été interdite en Allemagne. La directive EEC sur les pesticides et les herbicides stipule que les concentrations individuelles de chaque composé indésirable ne doit pas excéder 0.1 ppb dans l'eau du robinet. Le contrôle à de tels niveaux de concentration requiert l'extraction de volumes importants d'échantillons. Parmi les diverses méthodes de contrôle, la CLHP, après extraction en phase solide-liquide, a été utilisée avec succès et elle est maintenant largement reconnue, y compris par l'EPA (EPA 525 révisée 2.1). L'automate Aspec XL, traitant des volumes virtuellement illimités, réalise de manière rapide et reproductible la totalité de la préparation de ces échantillons, incluant l'ajout de l'étalon interne, l'enrichissement de traces ou l'extraction, l'élution, et si nécessaire, l'injection CLHP.