Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2001 Paru dans N°246 - à la page 105

L?amélioration des capacités d'épuration d'une station entraîne le plus souvent des coûts d'investissement importants. Le procédé à lamelles aérées est une nouvelle solution technologique pour augmenter la concentration en biomasse dans les bassins de boues activées. Des modules lamellaires installés directement dans le bassin retiennent en partie la biomasse : le temps de séjour hydraulique est alors dissocié de l'âge des boues. L?aération des lamelles permet de maintenir constante la concentration en biomasse. Ce procédé, développé par la société Delphin en Allemagne, permet l'extension des capacités d'épuration d'une station pour des coûts d'investissement faibles et une mise en ?uvre rapide et modulaire.