Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 1992 Paru dans N°159 - à la page 37

La frange littorale du Languedoc-Rousillon dessine un délicat paysage dentelé d'eaux à demi prisonnières. Lagunes d'exploitation aquacole et lagunes d'épuration des eaux résiduaires s'y succèdent. La station de lagunage de Mèze, sur l'étang de Thau, illustre parfaitement la maîtrise de ces techniques. Mais les crises de " malaigüe " et de salmonelles peuvent encore sévir?