Your browser does not support JavaScript!

28 novembre 2014 Paru dans N°376 - à la page 188

C'était il y a moins de soixante ans : les atlas décrivent alors la mer d'Aral comme le quatrième plus grand lac du monde. Alimenté par deux grands fleuves - l'Amou-Daria au sud et le Syr-Daria au nord, elle s'étend sur 66 000 km², avec un volume total estimé à plus de 1 000 km3. Ses eaux fournissent aux pêcheries locales des prises annuelles de plus de 40 000 tonnes, tandis que les deltas de ses principaux affluents abritent des dizaines de lacs plus petits et des marais et terres humides à forte diversité biologique. Aujourd'hui, la mer d'Aral n'existe plus. Retour sur ce qui reste l'une des plus grandes catastrophes écologique, économique et sanitaire du 20ème siècle.