Your browser does not support JavaScript!

28 février 2015 Paru dans N°379 - à la page 53

Grâce à des analyseurs simplifiés et sécurisés, collectivités et industriels mènent de plus en plus leurs propres analyses pour contrôler leurs ressources ou leurs rejets. À la clé, une plus grande réactivité, des réductions de coûts et moins d'analyses externalisées. Néanmoins, même si les technologies qu'ils utilisent sont souvent les mêmes que celles des laboratoires agréés, cela ne les affranchit pas des analyses réglementaires.