Your browser does not support JavaScript!

30 septembre 2001 Paru dans N°244 - à la page 77

Le Maroc est doté actuellement d'une importante infrastructure des eaux de surface réalisée grâce à la politique des barrages lancée dès les années soixante. Actuellement, 65 % de l'eau potable est produite à partir des ressources superficielles qui sont souvent affectées par l'eutrophisation qui se manifeste, en période estivale, par un développement considérable d'algues et qui s'associe à la stratification thermique des masses d'eau. Ces deux phénomènes rendent le traitement de potabilisation des eaux des retenues complexe et coûteux.