Your browser does not support JavaScript!

Agroalimentaire : diminuer l’empreinte eau des produits et des procédés
Jean-Philippe BRALY de GROUPE ROUGE VIF 29 septembre 2016 Paru dans N°394 - à la page 41

Malgré les gros efforts engagés par les industriels pour réduire les consommations d’eau et réutiliser ou recycler tout ou partie des eaux utilisées, le secteur agroalimentaire reste un gros consommateur d’eau. En amont, les industriels sont contraints d’engager des traitements poussés de leurs eaux de process pour les besoins variés de leur production. En aval, ils doivent traiter une grande quantité d’effluents souvent chargés en pollution organique et en graisses. Des procédés se développent qui permettent d’économiser l’eau tout en valorisant les effluents ainsi que certains sous-produits. L’objectif est partout le même.: diminuer l’empreinte eau, conformément à la norme ISO 14046 qui propose un cadre et des lignes directrices pour l’évaluation de l’empreinte eau des produits, procédés et organisations.