Your browser does not support JavaScript!

30 avril 1995 Paru dans N°181 - à la page 51

15 ans après la première application d'un procédé de déminéralisation à régénération contre-courant avec blocage mécanique du lit de résine, le retour d'expériences menées sur 200 sites industriels, confirmé par le témoignage d'un exploitant, permet de dresser un bilan très positif du procédé tant sous son aspect technique (simplicité, fiabilité, automaticité du procédé, qualité de l'eau traitée, faible volume d'effluent, peu d'usure des résines...) que sur le plan des résultats d'exploitation (économies de réactifs et d'eau de service).