Your browser does not support JavaScript!

Premier événement professionnel dédié aux solutions sobres en ressources et en carbone, World Efficiency a fermé ses portes le 15 octobre dernier. Ce nouveau rendez-vous a accueilli durant trois jours 10.472 visiteurs de 76 nationalités autour de professionnels de l'environnement, de collectivités, d'acteurs du monde de l'énergie, du bâtiment, de l'ingénierie et de l'industrie venus témoigner de leur engagement en faveur de la préservation des ressources et du climat.

Inaugurée par Ségolène Royal venue réaffirmer le rôle fondamental des entreprises dans le cadre de la transition énergétique, cette première édition a permis d'offrir aux acteurs de l'environnement une plate-forme de l'innovation cleantech fondée sur le partage inter-filière et les échanges multipolaires. L?affluence sur le congrès, dont beaucoup ont salué la qualité des interventions, et lors des événements associés a confirmé l'intérêt des professionnels pour les nouveaux modèles économiques et les solutions à moindre impact. Les interventions sur les grands sujets comme l'économie circulaire et la décarbonation du bâtiment ou des transports, ont été très suivies, de même que celles sur les cleantech, les énergies renouvelables et le stockage de l'énergie. Côté innovations, World Efficiency a permis de découvrir de jeunes pousses dont beaucoup passent au développement industriel. Le premier Eco-Innovation Summit a tenu ses promesses avec, entre autres, des acteurs spécialisés dans le big data pour villes connectées ou le stockage massif d'électricité. La conférence de clôture qui avait vocation à restituer une sélection des solutions présentées durant les trois jours a ainsi permis de revenir sur des solutions dans des domaines clés comme l'énergie, les smart grids, l'efficacité énergétique, l'isolation du bâtiment, la métrologie de l'air, la double valorisation matière et l'ingénierie liée à la ville durable. Côté multipolarité, les espaces et animations spéciales ont séduit les visiteurs. L?opération Outre-Mer à l'honneur a ainsi accueilli plusieurs entreprises exemplaires ainsi qu'une délégation de 150 maires issus des Antilles, de la Guyane ou de la Réunion. Nordic Efficiency a réuni de son côté des acteurs de cinq pays d'Europe du Nord particulièrement moteurs en matière d'efficience. Quant à l'Espace Projets & Initiatives du Sud, il a permis de découvrir les projets novateurs menés en Afrique et en Amérique latine. En parallèle, les pavillons internationaux (Argentine et Corée surtout) ont enregistré une belle affluence. A travers ses 14e Rencontres meet.ING, Syntec-Ingénierie a mis l'accent sur la thématique de la ville durable et connectée (ex. : renouvelables, chimie verte, logistique urbaine, gestion des données') et sur le déploiement à l'international, en particulier en Afrique. Au final, ce premier World Efficiency a mis en lumière le marché émergent de la sobriété en matière de ressources et de carbone. La deuxième édition se tiendra du 17 au 19 octobre 2017, à Paris Porte de Versailles.