Your browser does not support JavaScript!

En charge du cycle de l'eau dans la région de Madrid, la société publique Canal Isabel II vient de confier la gestion de la plus importante station de traitement d'eaux usées d'Espagne (en débit journalier) à un groupement d'entreprises emmené par Veolia Eau. Le contrat porte sur l'exploitation et la maintenance de la station « Sud », principale usine d'épuration de Madrid. D?une durée de 4 ans, prorogeable 2 ans, il représente un chiffre d'affaires cumulé de l'ordre de 16,4 M? pour Veolia Eau. L?installation traite les eaux usées de près de 3 millions équivalent/habitants et dispose d'une capacité maximale de 560.000 m3/jour. L?usine est équipée d'une unité de digestion des boues assurant, par cogénération, la production d'électricité (18.500 MWh/an) destinée à l'autoconsommation de la station. Il s'agit ainsi du second contrat d'opération et de maintenance confié à Veolia Eau par la société publique de la Communauté de Madrid. « Ce nouveau contrat renforce la position de Veolia Eau sur le marché espagnol », a déclaré Antoine Frérot, Directeur Général de Veolia Eau. « Il témoigne de notre capacité à répondre aux préoccupations majeures des grandes villes en Europe et dans le monde. Dans un pays particulièrement sensible à la reconquête du bon état écologique de ses ressources en eau, il s'agit de protéger la qualité de l'eau, lutter contre les pollutions et privilégier l'équilibre environnemental. L?assainissement des eaux usées est un enjeu majeur ».