Your browser does not support JavaScript!

Le Syndicat des Eaux d'Ile-de-France (SEDIF) a attribué à Veolia Eau le contrat de délégation de son service public de production et de distribution d'eau potable pour une durée de 12 ans. La délégation, qui prendra effet au 1er janvier 2011, représente un chiffre d'affaires cumulé d'environ 3 milliards d'euros.

Le SEDIF est le premier service d'eau potable en France et l'un des premiers dans le monde par les volumes distribués et la population desservie : en 2009, environ 250 millions de mètres cubes ont été distribués à plus de 4,3 millions d'habitants répartis sur 144 communes de la région parisienne. C?est aussi un service complexe, par ses dimensions (8 800 kilomètres de canalisations) et aussi en raison de la qualité de la ressource en eau disponible, l'eau des rivières (eau de surface), qui nécessite des traitements particulièrement poussés. Délégataire du SEDIF depuis 1923, Veolia Eau a développé sur ce territoire des solutions innovantes qui font de certaines des installations du Syndicat et des services proposés des références mondiales (nanofiltration à Méry-sur-Oise, véhicule communicant pour la gestion des interventions,?). Dans le cadre de son offre, Veolia Eau a proposé au SEDIF des solutions et une organisation qui ont pour ambition de placer ce service au plus haut niveau de qualité sur le plan technique, social et environnemental : ? Le service de l'eau disposera d'un centre de pilotage unique, le ServO, qui aura en charge l'optimisation de la production, de l'entretien du réseau et des interventions urgentes, la gestion des réponses aux clients et la maîtrise des risques ; ? Des efforts sur les consommations d'énergie et la gestion des rejets assureront un service « zéro carbone », première mondiale pour un service d'eau ; ? La « traçabilité » de l'eau sera mise en ?uvre, sur le modèle des produits agroalimentaires, garantissant aux consommateurs une surveillance constante de la qualité sanitaire de l'eau ; ? Le télérelevé de 3ème génération, Téléo, sera déployé en 5 ans. Il proposera aux usagers un suivi précis de leur consommation et facilitera toute détection de fuite ; ? la relation clientèle sera renforcée avec des services adaptés aux différentes catégories d'usagers et une concertation poussée avec le public. Une marque ? Clario ? sera créée pour mieux identifier ce nouveau rapport du service public à ses consommateurs ; ? le service public de l'eau s'efforcera d'être plus attentif aux plus démunis : 1% des recettes de vente d'eau sera consacré au programme « Eau pour tous » soit 2,5 millions d'euros par an. Enfin, une baisse du prix de l'eau de l'ordre de 14% a également été proposée.