Your browser does not support JavaScript!

Dans le cadre de son activité de valorisation énergétique du biogaz issu des C.S.D, la société GRS Valtech en partenariat avec la société Led Italia (Groupe Veolia Eau) a mis au point et commercialisé le procédé Cogelix. Ce procédé, déjà exploité sur plusieurs centrales de valorisation du biogaz en France, consiste à valoriser l'énergie thermique dégagée par les groupes électrogènes pour le traitement des lixiviats. Les groupes électrogènes, qui permettent la production d'électricité à partir du biogaz de décharge, dégagent une énergie thermique fatale qui jusqu'alors était dissipée dans des aéroréfrigérants. L?innovation de ce procédé réside dans l'utilisation de cette chaleur issue du fonctionnement des moteurs pour évaporer sous vide les lixiviats. En réutilisant l'énergie fatale des groupes électrogènes, le procédé Cogelix diminue la consommation d'énergie et, de ce fait, les coûts de traitement des lixiviats. De plus, le procédé de traitement par évapo-concentration sous-vide permet de traiter un large spectre de lixiviats tout en respectant les normes de rejets liquides les plus strictes. En outre, le procédé Cogelix ne s'accompagne d'aucun rejet gazeux dans l'atmosphère.