Your browser does not support JavaScript!

L?innovation présentée en avant-première par EREIE (Engineering Research Innovation for Energy) à Pollutec 2014 s'adresse au secteur du biogaz. Le Cryo-Pur est une technologie cryogénique qui permet de purifier le biogaz (cf. extraction d'H2S, des siloxanes, de la vapeur d'eau et du CO2) et de liquéfier le biométhane. La séparation s'effectue sans aucune perte de biométhane alors qu'entre 2 et 3% sont perdus dans les systèmes actuellement en service. Cette perte fait d'ailleurs l'objet d'une réglementation à venir qui va obliger les fournisseurs de solutions existantes à les équiper d'un système de récupération du méthane. Rappelons que le méthane, un GES au pouvoir de réchauffement plus élevé que le CO2, ne doit plus être rejeté à l'air. La technologie Cryo-Pur autorise une production de biométhane supérieure de 10 à 15%. En effet, le système frigorifique rejette de la chaleur qui est valorisée pour le chauffage du digesteur, ce qui évite de brûler du biogaz. Son coût d'exploitation est compétitif du fait d'une consommation électrique limitée pour l'épuration (env. 0,36 kWh/Nm3 de biogaz) et de la faible quantité des effluents produits. Les quatre grands marchés ciblés sont les stations d'épuration, les décharges (ISDND), la méthanisation agricole et territoriale ainsi que et la liquéfaction du gaz de réseau.