Your browser does not support JavaScript!

Proposé par Saunier et Associés, ce dispositif de récupération de chaleur, ingénieux, repose sur une technologie simple, maîtrisée, renouvelable et durable. Il repose sur les réseaux d'eaux usées qui véhiculent une eau dont la température varie entre 13 et 20°C durant toute l'année. L?installation est composée d'un échangeur situé dans les canalisations, d'une pompe à chaleur et éventuellement d'un réseau de distribution. Les pompes à chaleur sont utilisées pour transférer dans les bâtiments, l'hiver les calories puisées dans les eaux usées. En été ce transfert est inversé et la même installation permet le rafraîchissement des bâtiments en renvoyant leurs calories dans les eaux usées. L'échangeur de chaleur, placé dans les eaux usées, permet le transfert des calories vers les pompes à chaleur. Il est constitué de tôles en acier inoxydable qui lui assurent une grande durée de vie. Il peut être placé à l'entrée ou à la sortie d'une station d'épuration ou dans le réseau d'assainissement. Ces échangeurs peuvent être installés dans des canalisations existantes ou directement intégrés dans les canalisations pour des réseaux neufs. Lors de rénovations, on utilise de plus en plus souvent des canalisations préfabriquées avec échangeur de chaleur intégré. Cette solution réduit à la fois le temps d'installation et l'investissement. Les nouvelles constructions bénéficiant d'une bonne isolation thermique et équipées d'un chauffage au sol à basse température sont particulièrement appropriées pour un chauffage au moyen d'une pompe à chaleur sur les eaux usées. Les puissances de chauffage ou de rafraîchissement vont de 100 kW à plusieurs MW. Cette source d'énergie est particulièrement pertinente en milieu urbain où il est très difficile de disposer d'une source d'énergie renouvelable conséquente.