Your browser does not support JavaScript!

L'alimentation par panneau solaire photovoltaïque présente un formidable intérêt aussi bien pour les systèmes photovoltaïques connectés en économie BT du réseau public que pour les systèmes photovoltaïques autonomes des sites isolés. Mais du fait de l'isolement de certains sites et de la surface étendue des systèmes photovoltaïques (PV), les impacts de foudre sont une composante majeure du risque à prendre en compte, aussi bien pour l'effet direct de la foudre sur la structure (IEPF), que les surtensions transitoires sur l'installation (IIPF). L'analyse du risque sur des installations photovoltaïques conduit à prendre en compte plusieurs critères : l'étendue, la structure et l'exposition du système photovoltaïque ainsi que la densité de foudroiement du site concerné. D'autant plus que les conséquences de la foudre sur le générateur photovoltaïque ont des répercussions sur l'ensemble des équipements, en raison de l'interconnexion entre le système photovoltaïque et l'installation électrique du bâtiment. Par ailleurs, le risque de pertes financières est à prendre en compte, au vu de l'investissement en panneaux solaires sur un site photovoltaïque. Pour toutes ces raisons, Soulé vient de mettre sur le marché sa nouvelle gamme de parafoudres photovoltaïques appelés PVD, pour les systèmes connectés (en 600V et 1 000V) et également pour les systèmes autonomes (en 75V, TBT). Ces parafoudres débrochables ont des pouvoirs d'écoulement de 40 et 65kA (onde 8/20) et se déclinent avec les options Réserve de sécurité (Res) et contact de télésignalisation (TS), pour garantir une maintenance préventive de l'installation.