Your browser does not support JavaScript!

Arol Energy lance un nouveau produit nommé « AE-Compact » visant la production de biométhane pour de petits débits de biogaz. Il a pour but de traiter le biogaz via la gamme AE-Membrane d'Arol Energy, mais spécialement pour de faibles débits de biogaz. Le produit se présente sous forme de skid avec un châssis fixe, les organes sont adaptés à une structure plus petite mais les technologies mises en ?uvre restent identiques aux installations plus importantes proposées par Arol Energy, notamment pour les membranes mis en ?uvre en partenariat avec la société américaine Air Products. « AE-Compact » s'adresse aux exploitations produisant du biogaz brut avec un débit oscillant entre 50 Nm3/h et 150 Nm3/h. Avec ce type de débit il est possible de produire 30 Nm3/h à 90 Nm3/h de biométhane à plus de 97% de pureté et avec un taux de récupération qui pourra évoluer entre 98% et 99,5%. Il s'agit de cibler les projets à petits débits en particulier issus de la méthanisation agricole afin d'apporter une solution de production de biométhane, ce qui signifie un revenu supplémentaire pour l'exploitant. Actuellement, il n?existe pas sur le marché de solutions de production de biométhane spécialement adaptée pour cette tranche de débit de biogaz brut. En proposant ce produit, Arol Energy propose une alternative intéressante à la valorisation du biogaz par cogénération. L?utilisateur pourra ainsi s'affranchir de la contrainte de la valorisation de la chaleur dégagée par les moteurs de cogénération tout en générant des revenues supérieures. Ce produit apporte une grande souplesse dans le choix de valorisation du biométhane produit et deux solutions sont proposées : Le biométhane produit pourra être injecté dans le réseau basse pression de GrDF en compensation d'un tarif de rachat définit par l'Etat ou bien pourra être comprimé pour être utilisé sous forme de carburant BioGNV. Pour cette solution, un module supplémentaire est installé pour la compression, le stockage, et la distribution de ce carburant renouvelable. Aujourd'hui le GNV (gaz naturel pour véhicule) tend à se développer en France principalement dans le secteur privé pour alimenter les flottes captives de sociétés privées, de collectivités locales et les véhicules agricoles en bi-carburation diesel/GNV. A savoir qu'un litre de gasoil équivaut en pouvoir calorifique à 1 m3 de méthane. Le produit « AE-Compact » pourra typiquement alimenter au minimum l'équivalent de 10 bus urbains à l'année ou une flotte d'une trentaine de véhicules utilitaires légers.