Your browser does not support JavaScript!

L?ensemble des capteurs reposant sur la technologie optique ont besoin d'un dispositif de nettoyage afin de restituer une mesure fiable dans le temps. Les opérations de nettoyage sur ce type de sonde, sont peu aisées, fastidieuses, longues et parfois coûteuses. De plus, l'encrassement du capteur dans le temps ne permet pas aux utilisateurs de pouvoir se fier aux mesures. Une dérive est-elle due à un surplus de MES ou à un encrassement ? Afin de palier ce problème Cerlic (groupe Eletta), propose une solution unique sur le marché : un nettoyage par air ou eau avec buses intégrées à ses sondes de mesure MES (Modèle ITX) ou d'oxygène dissous (modèles O2X). L?arrivée d'air ou d'eau est pilotée par l'unité de contrôle et la buse de nettoyage est alimentée par l'intérieur du capteur. On évite ainsi les phénomènes d'accrochage de matières sur le tube d'alimentation en air ou en eau. La solution du jet présente de gros avantages comparativement à d'autres systèmes tels que le système essuie?glace qui peut contribuer à étaler les matières à nettoyer (phénomène identique à celui du pare-brise de nos automobiles). Le système d'auto-nettoyage proposé par Cerlic est présent sur les capteurs MES et oxygène ainsi que sur la version en ligne du capteur de MES, ITX-IL.