Your browser does not support JavaScript!

La société Jean Voisin (37) a organisé, le 15 avril dernier une réunion de lancement de son projet de recherche et développement Ecostar, visant l' « optimisation écologique et économique de stations d'épuration par filtres plantés de roseaux ». Labellisé par le pôle DREAM et d'une durée de 3 ans, le projet associe la PME tourangelle à l'Ecole des Mines de Nantes ainsi qu'à l'Irstea. Le soutien de la Région Centre s'élève à 170.000 ? sur un budget total de 600.000 ?.

L'objectif d'Ecostar est de développer des solutions à la fois moins chères et plus performantes : meilleurs rendements sur de plus petites surfaces, meilleurs traitements de l'azote et des phosphates, etc. Le projet vise la conception de stations d'épuration dimensionnées pour épurer les eaux usées de populations de 20 à 5.000 équivalents habitants. Ces ouvrages s'adresseront en particulier aux collectivités locales françaises, puis européennes et internationales (pays émergents, notamment). La société Jean Voisin a recruté, dans le cadre de ce projet, un doctorant de l'Ecole des Mines de Nantes sous convention CIFRE tripartite (Jean Voisin, Ecole des Mines de Nantes et Irstea). Le projet prévoit la mise en service de démonstrateurs dès l'automne 2014, pour de premiers lancements sur le marché au second semestre 2015. L'entreprise Jean Voisin (groupe Etchart) figure aujourd'hui parmi les acteurs importants du domaine de l'épuration écologique. Spécialisée dans le traitement des eaux usées pour les petites collectivités, la société s'est développée en proposant des solutions de type lagunage, filtres à sables et filtres plantés de roseaux. Elle compte plus de 500 stations d'épuration en filières plantées de roseaux en France métropolitaine.