Your browser does not support JavaScript!

Octopus proposé par Alfa Laval, est un logiciel mesurant et contrôlant le débit des boues entrantes, le dosage en polymère et les réglages propres aux décanteurs de marque Alfa Laval. Il met en oeuvre des capteurs infrarouges qui analysent en continu les performances du processus et effectue automatiquement les ajustements nécessaires pour optimiser le processus de déshydratation des boues, garantissant ainsi une exploitation optimale 24 h sur 24. Le caractère innovant d'Octopus réside dans sa capacité à analyser, contrôler et optimiser l'ensemble des paramètres avec fiabilité. Les algorithmes d'Octopus utilisent le débit d'alimentation, le dosage en polymère et la vitesse différentielle comme paramètres ainsi que la structure des coûts de déshydratation (polymère, évacuation des boues déshydratées, énergie, consommation d'eau') afin d'ajuster au mieux les conditions de fonctionnement et de garantir un coût global minimum. Ces algorithmes fonctionnent de façon analogue à l'action d'un opérateur expérimenté qui serait présent en continu et réagirait rapidement à toutes les variations du process. Ce fonctionnement en continu est important car il permet de corriger les paramètres avant qu'une détérioration des conditions de fonctionnement ne survienne. Les étapes correctives se font étape par étape ce qui permet de garantir une constance dans le fonctionnement de l'atelier de déshydratation. L?ensemble des actions reste toutefois assujetti au cadre de variation des paramètres prédéfini par l'opérateur. Par exemple, la siccité minimum et maximum des boues peut être définie afin de répondre aux contraintes en aval du procédé, comme la pompabilité ou les obligations contractuelles des exploitants. De la même façon, un taux de capture minimum peut être fixé afin de garantir un niveau acceptable de retour en tête de station. Dans des conditions dites « normales » de fonctionnement, Octopus recherche en permanence à minimiser le coût global de déshydratation en ajustant le débit d'alimentation, le dosage en polymère et les réglages du décanteur. Lorsque les limites de variation des paramètres sont dépassées, le système délaisse provisoirement son travail d'optimisation afin de revenir au plus vite et à moindre frais aux conditions « normales » de fonctionnement. Le bénéfice global pour l'exploitant est de garantir un fonctionnement régulier sans surveillance et au coût le plus bas. Les avantages sont les suivants : une qualité des boues déshydratées constante, une réduction annoncée de la consommation en polymère pouvant aller jusqu'à 25%, une augmentation de la siccité de 2% et la possibilité d'augmenter la capacité de l'atelier de déshydratation par une augmentation de la durée de fonctionnement (jusqu'à 24 h sur 24 et 7 j sur 7)