Your browser does not support JavaScript!

Né d'un partenariat innovant entre Geovariances et le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives), Kartotrak est la première solution logicielle métier intégrée et ergonomique s'appuyant sur la géostatistique pour caractériser finement et en temps réel les sites contaminés par des substances radioactives avant, pendant et après les opérations d'assainissement des sols ou des structures. Le déclassement des sites nucléaires est aujourd'hui un enjeu sensible : des centaines d'installations dans le monde, centrales énergétiques, sites de stockage de déchets, centres de recherche, sont ou seront concernées dans les années à venir. Pour être menées efficacement, ces opérations exigent en phase préparatoire une caractérisation précise des zones et des éléments contaminés ou non, et à quel degré. Des normes se mettent progressivement en place dans les principaux pays concernés, mais les méthodes appliquées aujourd'hui s'appuient trop souvent sur une documentation incomplète et des échantillonnages sans géolocalisation précise. Ce manque de représentations cartographiques et d'outils de traitement des données a pour conséquence inévitable l'augmentation injustifiée des quantités de déchets contaminés à traiter. Plus que jamais, il est nécessaire de disposer d'un outil répondant à ces exigences. C?est pourquoi le CEA et Geovariances ont réuni leurs compétences au sein du projet Kartotrak pour créer une solution logicielle intégrée de caractérisation en temps réel des sites potentiellement contaminés. Kartotrak associe ainsi des fonctions de SIG (Système d'Information Géographique), l'intégration en temps réel des mesures de niveau de contamination des sols et le traitement géostatistique des données. Celui-ci est mis en oeuvre pour obtenir une cartographie détaillée de la contamination des zones à dépolluer, et ce qui est fondamental, du risque de dépassement des seuils réglementaires pour une quantification fiable des volumes de déchets. Enfin, Kartotrak permet l'identification des zones sous-échantillonnées, et donc l'ajustement du plan d'échantillonnage au fur et à mesure que l'information est traitée. Kartotrak peut donc être utilisé à chaque étape d'un projet de réhabilitation : sur site avant les opérations d'assainissement ; au bureau, pour affiner l'analyse des données, optimiser la préparation des campagnes ultérieures et estimer les risques, après assainissement, pour contrôler l'efficacité des opérations et vérifier la conformité finale des sols. Ainsi, Kartotrak améliore considérablement l'ensemble des processus décisionnels et constitue donc une véritable avancée pour ce secteur en plein développement.