Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2010 Paru dans N°336
Avec la famille Muncher, Axflow offre une palette de groupes de broyage à vitesse lente et à couple élevé. Le broyeur est composé de deux arbres, chacun comportant toute une série de couteaux tranchants empilés les uns sur les autres et séparés par des entretoises afin d'assurer un broyage efficace des solides par déplacements positifs. Dès qu'un objet est agrippé par les couteaux qui tournent lentement, il ne peut plus s'en échapper. Cette machine peut ainsi broyer sans problème toutes sortes de déchets: chiffons, cordes, matières plastiques, canettes, collants, articles en bois et différents composants en caoutchouc. Cette famille ne gaspille pas l'énergie : - Les arbres tournent à des vitesses différentes afin d'optimiser le déchiquetage des éléments solides. - Les faibles régimes opérationnels (en général de l'ordre de 70 tr/mn) permettent d'atteindre des couples élevés. - Les pointes des lames tranchantes tournent lentement et ne gaspillent donc pas leur énergie dans l'eau, ce qui minimise en outre les taux d'usure par des matières abrasives. - Les empilages de couteaux tournent à des vitesses différentes pour mieux déchiqueter les matériaux fibreux alors que le bord d'attaque et les côtes de la denture de ces couteaux découpent et cisaillent les matières plastiques en petits morceaux, et alors que la portée périphérique de ces lames broie les matériaux friables ou fragiles. Les broyeurs en ligne CT 201, présentés à Pollutec, sont destinés à protéger les pompes volumétriques (filasses, graisses, tissus etc.). Ils s'installent en sortie des camions de dépotage de graisse et déchets industriels et sont utilisés dans un grand nombre de cas pour remplacer les dilacérateurs. Leurs caractéristiques sont les suivantes : - Débit maximum admissible 500 m3/h ; - Vitesse lente (60 trs/min) ; - Faible puissance installée ; - Faible perte de charges. Ils sont équipés de tête à couteaux inclinés permettant une meilleure préhension des solides de formes irrégulières. Si un cycle de rejet est nécessaire, le solide tombera dans le "piège à cailloux ". L?optimisation des performances de la tête à couteaux est obtenue grâce à un différentiel de vitesse entre les deux arbres (45 et 60 trs/min). Chaque broyeur s'accompagne d'un système de sécurité PLC à intégrer dans votre armoire de commande (armoire complète fournie en option). Un montage par cartouche permet d'extraire un seul bloc sans avoir à désolidariser le broyeur de la tuyauterie.