Your browser does not support JavaScript!

Le guide FD X33-020, récemment publié par l'Afnor, va permettre aux professionnels de valoriser les boues d'eau potable, ce qui en améliorera les impacts sur l'environnement, les sols pour l'agriculture, la santé publique et le travail des traiteurs d'eau.

Face à une quantité annuelle de boues d'eau potable à traiter estimée à 200 000 tonnes de matières sèches (soit 10 % de la quantité des boues d'épuration), il était urgent de définir collectivement les bonnes pratiques, via la normalisation, pour que les professionnels travaillent mieux ensemble face à l'absence de cadre réglementaire ou normatif. La valorisation des boues d'épuration est encadrée par la réglementation, mais les boues issues du traitement de l'eau potable ne bénéficient pas d'un encadrement spécifique, même si la nomenclature 2.1.4.0 de la loi sur l'eau, vise l'épandage de boues autres que les boues d'épuration (2.1.3.0), et pourrait donc s'appliquer aux boues d'eau potable. Sous l'impulsion de Yvon Durand, ingénieur expert de Veolia et représentant de la FP2E, AFNOR a coordonné pendant 4 ans, un travail collaboratif pour faciliter en France, les pratiques des acteurs de la chaine de l'élimination et de valorisation des boues d'eau potable. Le guide préconise une méthode partagée pour gagner du temps, garantir la traçabilité des épandages et l'innocuité des terres de décantation. L?eau potable est quasi exclusivement produite à partir d'eau de surface ou d'eau souterraine. Cela implique bien souvent, pour les producteurs d'eau (collectivités ou délégataire du service), de gérer les boues qu'elles contiennent. Une classification des boues d'eau potable était donc nécessaire. Boues de clarification et d'affinage, de décarbonatation, de reminéralisation? Ces catégories clairement définies vont faciliter le dialogue entre professionnels et la réalisation de projets. Des solutions sont également menées pour faciliter l'épandage, cette voie de valorisation intéressante pour le producteur d'eau potable et pour l'agriculteur, qui pourra ainsi enrichir ses terres. Le guide constitue également une base commune pour toutes les étapes de traitement et de valorisation. Il détaille les étapes à suivre en présentant les différents procédés de traitement nécessaires en fonction de la destination privilégiée. Les professionnels trouveront enfin des recommandations utiles sur les caractéristiques des terres de décantation destinées à être épandues. Pour commander le Guide de bonnes pratiques pour l'élimination et la valorisation des boues d'eau potable : http://www.boutique.afnor.org/norme/fd-x33-020/boues-d-eau-potable-bonnes-pratiques/article/827420/fa177009