Your browser does not support JavaScript!

Spécialiste du comptage d'eau, Sappel applique l'éco-conception depuis 2006 à tous ses nouveaux produits électroniques et mécaniques, l'objectif étant de réduire les impacts environnementaux d'une version à l'autre tout en améliorant la qualité d'usage du produit. Le compteur volumétrique approuvé Q3 2.5, R= 160 Altaïr V4 est un appareil de mesure de précision qui sert à la facturation des distributeurs d'eau ou à la répartition des charges en immeubles collectifs. Son caractère innovant réside dans le corps composite, particulièrement complexe à obtenir (cf. passage d'une pièce métallique en laiton entièrement usinée à une pièce composite injectée sans reprise). Pour autant, Altair V4 présente une robustesse identique aux modèles laiton pour un poids bien moindre et une meilleure compacité, ce qui facilite notablement la manipulation et l'installation. Il a été optimisé par l'amélioration de la métrologie, de la dynamique de mesure (Altaïr V3 laiton : 15l/h à 3000 l/h et Altaïr V4 composite : 3,1l/h à 3125l/h), ce qui correspond à la plage d'utilisation du compteur mais aussi du débit de démarrage (inférieur à 0,5l/h pour Altaïr V4 composite) permettant une meilleure détection et un meilleur comptage de petites fuites comme celle d'un robinet ou d'une chasse d'eau. Ce compteur est compatible avec Izar, le système de télérelevé radio. Altaïr V4 a fait l'objet d'une démarche d'éco-conception qui a permis de réduire fortement son impact environnemental par rapport à la version 3 : diminution du poids de 55 % ; optimisation de la compacité à hauteur de 4% et réductions des impacts sur la santé humaine (-60%), sur l'épuisement des ressources (-68%), sur l'environnement en général en phase de fabrication (- 66%) et en phase de distribution - livraison des MP et livraison du produit chez le client (-60%), selon les données Simapro. Par ailleurs, en permettant la maîtrise de sa consommation, l'installation de compteurs comme Altaïr V4 encourage la responsabilisation de l'usager par les économies d'eau induites.