Your browser does not support JavaScript!

Contrairement aux technologies physico-chimiques, les procédés biologiques consistent à décomposer, par un apport d'oxygène, la plus grande part des composants organiques dissous dans les eaux usées en gaz carbonique et en eau. Les procédés biologiques modernes travaillent avec une forte concentration de biomasse immergée dans les eaux à traiter. Mais cette méthode nécessite une aération continue devenue indispensable en raison d'une part de la faible solubilité de l'oxygène dans l'eau et d'autre part de la forte demande en oxygène des eaux usées industrielles très chargées. Das Gmbh a donc conçu un bioréacteur à ruissellement pour garantir un traitement intensif des eaux usées industrielles fortement chargées tout en utilisant un principe d'aération d'une grande simplicité. A cet effet, la chambre de réaction biologique n?étant pas remplie d'eau, il suffit d'un simple ventilateur pour alimenter suffisamment en oxygène atmosphérique les eaux usées qui s'écoulent en ruisselant sur un matériau de garnissage à petits grains. Les très courtes distances parcourues par les substances et la forte concentration de micro-organismes très bien adaptés assurent une décomposition particulièrement efficace non seulement des composés facilement dégradables mais aussi des composés difficilement exploitables biologiquement. Composé de modules en polyéthylène, le bioréacteur à ruissellement s'adapte aux différentes conditions d'exploitation sans être exposé à la corrosion. Sa simplicité d'installation, sa forte puissance de décomposition et sa faible demande en énergie en font un équipement aux faibles coûts d'investissement et d'exploitation.