Your browser does not support JavaScript!

28 novembre 2014 Paru dans N°376
Un traitement microbiologique efficace pour un circuit de réfrigération nécessite de maîtriser aussi bien la population de bactéries circulantes (planctonique) que les bactéries accrochées aux surfaces (sessile). La population de bactéries sessiles à l'origine du biofilm, est bien plus difficile à contrôler que la population de bactéries planctonique. L?encrassement microbiologique peut provoquer de sévères corrosions, des encrassements et des développements de bactéries pathogènes (Legionella) entrainant des arrêts non programmés et donc des pertes de production et des frais de maintenance. Le Spectrus TD1100E de GE Water & Process Technologies n?est pas un biocide non oxydant conventionnel. Il incorpore une nouvelle technologie permettant de cibler directement le biofilm et favoriser la pénétration des dépôts bactériens. Cette capacité de délivrance ciblée est basée sur l'utilisation de microcapsules contenant les matières actives. Cet agent d'encapsulation a une affinité pour les biofilms et les membranes microbiennes et ainsi permet la libération du biocide pur ? à la concentration voulue ? directement dans le biofilm. En conséquence, l'utilisation de cette technologie améliore fortement le contrôle des dépôts bactériens comparé à un biocide disposant des mêmes principes actifs ? aux mêmes dosages - non encapsulés.