Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2009 Paru dans N°327

Tsurumi Pumps a décidé de saisir la justice de façon systèmatique pour mettre fin à la contrefaçon de ses produits. Cette décision intervient après la condamnation d'une société chinoise qui avait introduit des pompes Tsurumi contrefaites en Europe.

La contrefaçon de composants ou de produits finis est un problème grave auquel les industriels doivent faire face de plus en plus fréquemment. Dans le domaine des pompes, Tsurumi Pumps en a été l'une des dernières victime en date. Récemment, les produits et manuels d'utilisation de ce fabricant ont été purement et simplement copiés par une société dont le siège est situé en Chine avant d'être vendus, entre autres, à un importateur italien. Tsurumi a fait valoir ses droits, remporté son procès et obtenu que les pompes incriminées soient détruites. Suite à cette affaire, Tsurumi s'est déclaré determiné à poursuivre en justice toute autre société qui serait liée d'une façon ou une autre à une affaire de contrefaçon. ?Cela fait de nombreuses années que Tsurumi prend des mesures concernant les imitations de pompes qui apparaissent sur le marché? explique Reinhard Nacke, l'avocat de Tsurumi Europe. En 2004, par exemple, nous avons mis fin à la distribution de copies taïwanaises en déposant une plainte contre un importateur anglais et en arrivant à un règlement à l'amiable. Ensuite, nous sommes intervenus contre un importateur italien et des ordonnances sont entrées en vigueur en l'espace de quelques jours. Le verdict de la cour de Bologne a mis une nouvelle fois l'accent sur le soutien d'un grand nombre de tribunaux européens qui sont en faveur d'une politique d'intransigeance envers les contrefacteurs, que ce soit en matière de violation de brevet ou dans des cas où les droits de propriété industrielle n?ont pas été enregistrés.? L?importation de marchandises en Europe engage autant l'importateur que le fabricant. Tsurumi est donc bien décidé à tirer profit de son réseau de distributeurs et d'agents commerciaux pour scruter le marché et poursuivre en justice toute autre société qui se livrera à la contrefaçon. Car les produits de mauvaise qualité qui entrent sur le marché européen ont bien souvent un lien direct avec la contrefaçon. Dans cette affaire, la qualité des pompes contrefaites était nettement inférieure à celle des pompes de Tsurumi. ?Le carter en fonte comportait de nombreuses poches d'air, ainsi que des petits trous et des bulles. Cette conception de mauvaise qualité était clairement visible: vis desserrées, joints descellés et non étanches, et moteurs peu fiables? explique Daniel Weippert, directeur général de Tsurumi Europe. L?utilisation d'un matériel contrefait, censé atteindre les mêmes performances qu'un original peut avoir de graves incidences sur le bon déroulement des opérations sur un chantier. ?Dans certaines circonstances, cela peut même porter atteinte à la sécurité des utilisateurs? souligne Daniel Weippert.