Your browser does not support JavaScript!

Veolia Water Technologies, à travers ses filiales VA-Ingenjörerna et Krüger, a remporté un contrat de 42 millions d'euros pour la conception et la construction d'une usine de traitement des eaux usées innovante à Borås, en Suède. Pensé autour des questions environnementales et éco-énergétiques, ce nouveau site pourrait constituer une vitrine des dernières avancées en matière de traitement durable des eaux usées.

Borås, deuxième plus grande ville de l'ouest de la Suède, s'est très tôt engagée dans le développement durable et les stratégies bas-carbone. La Borås Energi och Miljö´s (BEM), qui a attribué ce contrat à Veolia, fournit ainsi à la ville de Borås des services de chauffage et de froid urbain, de biogaz, de gestion des déchets, de traitement des eaux usées et de gestion énergétique. Elle produit de l'électricité via une centrale de cogénération associée à des centrales hydro-électriques. En s'appuyant sur un modèle unique de recyclage, la ville aspire à convertir l'énergie des déchets urbains en biens renouvelables afin d'aboutir à une ville « zéro énergie fossile ». La nouvelle usine de traitement des eaux usées prendra place à côté de la centrale électrique locale, au sud de Borås. L?ouvrage, d'une capacité de 210 000 EH, devrait entrer en service en novembre 2018. Sur ce projet, Veolia aura recours à ses technologies de pointe, notamment le procédé Actiflo® associé aux filtres à disques Hydrotech?. Le procédé Anita? Mox, parfaitement adapté aux flux surchargés en ammoniac, sera également mis en ?uvre. Conçue à partir des technologies les plus éco-énergétiques, l'usine de traitement doit aboutir à des boues susceptibles de produire le plus d'énergie possible via la centrale biogaz avoisinante. Le phosphore sera récupéré et réutilisé en engrais. Le contrôle et la supervision de l'usine reposeront sur les Solutions STAR? Utility, permettant un fonctionnement optimisé en termes environnementaux, énergétiques et économiques. Ce projet est la suite logique d'une collaboration entamée par Veolia et Borås il y a plus de dix ans. Le savoir-faire de Veolia dans les réseaux de chauffage et de refroidissement a permis à Borås de construire un réservoir de 37 000 m3, sorte de thermos géant permettant de stocker la chaleur produite par une centrale biomasse pendant les périodes de faible consommation pour l'utiliser lors des périodes de pointe. En lissant les pics de consommation, cette solution permet de diminuer le recours aux énergies fossiles et de réduire l'empreinte carbone de la ville.