Your browser does not support JavaScript!

Climate Change Capital Private Equity LP (CPE) est le chef de file d'une entrée à hauteur de 8 millions d'euros au capital d'Orège, une société française créée en 2005 qui a développé des technologies de traitement des effluents complexes et des boues polluées générés par les secteurs de l'extraction et de la production d'oil & gas ou minière, de la chimie et de la pétrochimie.

CPE, qui gère un fonds de capital-investissement de 200 M? spécialisé dans les transactions de capital-développement et de buy-out dans des cleantech européennes, a contribué à l'augmentation de capital à hauteur de 6 M? sur les 8 M? investis, aux côtés d'Oraxys, société de capital-investissement dans les cleantech basée au Luxembourg. Les technologies d'Orège reposent sur le procédé Sofhys® breveté, et le SLG dont le brevet est en cours d'homologation. Dédié au traitement des effluents industriels, Sofhys® est un réacteur alliant notamment un procédé d'oxydation avancée faisant appel à des électrodes de diamant dopé au bore et des fonctionnalités hydrodynamiques. Cette technologie permet de traiter tous les types de polluants non-biodégradables même dissous, y compris des molécules traditionnellement difficiles à traiter telles que les BTEX, les amines et les composés organosulfurés. Les réacteurs Sofhys® sont capables de traiter des effluents fortement chargés (jusqu'à 300 g/L de DCO) et permettent d'atteindre une réduction de 99% de la DCO. La technologie Sofhys® permet également de traiter les micropolluants, en conformité avec les exigences de la future réglementation sur les substances prioritaires. La technologie SLG concerne la déshydratation, le traitement et la dépollution des boues industrielles et municipales. Le SLG est un réacteur physico-chimique capable de séparer les phases (solide, liquide et gaz) sur la base de pressions et de températures standard. Le SLG peut être utilisé sur une grande variété de boues industrielles, sédiments et eaux usées colloïdales. Il déshydrate les boues en déstructurant les colloïdes, réduisant ainsi de 2 à 3 fois le volume des boues en fin de traitement. Le SLG est également capable de dépolluer les boues toxiques contenant des hydrocarbures et des métaux. Le réacteur se caractérise par une consommation d'énergie et de réactifs extrêmement basse par rapport aux technologies de déshydratation classiques.