Your browser does not support JavaScript!

Durant les Jeux Olympiques de Pékin, qui se sont déroulés du 8 au 24 août dernier, le « Water Cube » et la piscine « Yingdong » ont accueilli les compétitions de natation sportive, de water-polo, natation synchronisée, ainsi que les épreuves de plongeons (tremplin et haut vol). Pour garantir aux athlètes une qualité d'eau irréprochable, Prominent Promaqua a installé dans les bassins d'entraînement et de compétition un système d'ozonisation qui désinfecte et traite l'eau tout en respectant l'environnement.

Actuellement, l'ozone est le désinfectant et l'oxydant le plus puissant utilisé pour le traitement de l'eau. Grâce à son spectre biocide extrêmement large et actif, il détruit efficacement aussi bien les formes actives que résistantes de toutes les bactéries, virus et autres micro-organismes connus. En complément de son action désinfectante, l'ozone dégrade les substances organiques telles que les chloramines, les trihalométhanes (THM) et l'acide humique, présentes dans l'environnement de la piscine. En plus de ses caractéristiques spécifiques, l'ozone ne génère pas de sous-produits nocifs. Sa désintégration naturelle en oxygène en fait un désinfectant propre et respectueux de l'environnement. Mais l'eau et l'ozone sont dotés de propriétés chimiques qui ne s'accordent pas : ces deux entités sont très peu miscibles l'une avec l'autre. Pour résoudre ce problème, Prominent Promaqua a développé une technique consistant à injecter l'ozone sous pression pour améliorer et optimiser les cinétiques des différentes réactions. Par ailleurs, le caractère floculant de l'ozone est mis en exergue dans le processus de traitement pour améliorer et affiner la filtration, donnant ainsi une clarté et une propreté exceptionnelles à l'eau. La production d'ozone est délivrée par un générateur de type Bono Zon. Celui-ci permet de couvrir des besoins en ozone de moyenne à grande quantité en offrant un niveau de sécurité important par son fonctionnement en dépression tout en ne nécessitant que peu d'énergie. Le générateur peut utiliser de l'oxygène pur ou de l'oxygène provenant de l'air ambiant. Déjà en 1972 lors des Jeux Olympiques d'été, Prominent Promaqua avait eu recours à l'ozonisation pour assurer le traitement des eaux de piscines. Cette antériorité a créé une relation privilégiée entre le Comité International Olympique et Prominent Promaqua et c'est tout naturellement que les Jeux d'été de Séoul en 1988, de Barcelone en 1992, de Sydney en 2000 et d'Athènes en 2004 on fait appel à la maîtrise et à la technique de Prominent Promaqua. Pour les Jeux de Pékin, le challenge était de taille. Il s'agissait de traiter les quelques 16.000 m3 d'eau des 6 bassins d'entraînement, de plongeon et de compétition. Au total, 7 générateurs d'ozone de la série Bono Zon assureront la pureté de l'eau des piscines « Water Cube » et « Yingdong ». Pour mener à bien cette entreprise, les générateurs d'ozone ont été optimisés pour une efficacité maximale et leurs principaux paramètres de fonctionnement, soumis à un contrôle électronique et automatique. 18 pompes motorisées à membrane Sigma et Vario, combinées avec 4 régulateurs Dulcomarin et 9 Dulcometer D1C assureront de façon précise la mesure et la régulation des désinfectants, du pH et ses ajustements, ainsi que le floculant nécessaire au maintien de la qualité d'eau. Tous ces paramètres ont été enregistrés par 37 sondes de mesure Dulcotest.