Your browser does not support JavaScript!

Aujourd'hui la supervision doit s'intégrer de plus en plus dans le système global d'information de l'entreprise. Avec la version 5.0, Topkapi d'Aréal joue la carte de l'interopérabilité en historisant les données de production directement dans le ou les système(s) SGBD utilisé(s) par l'entreprise (Oracle, SQL Server, etc.). Topkapi s'appuie pour cela sur le langage SQL et les dernières technologies d'accès aux données ADO.net de Microsoft. Celles-ci permettent d'utiliser des mécanismes d'échanges robustes et performants avec les SGBD : plusieurs milliers d'évènements à la seconde peuvent être enregistrés en flux continu sans provoquer de surcharge et sans perte de données. Les données sont dirigées de façon identique ou différenciée vers une ou plusieurs bases de données, afin de répondre aux besoins de redondance à deux serveurs ou plus, ou pour alimenter des systèmes de nature distincte. Des buffers gérés par Topkapi permettent de stocker localement l'information si le système n'est pas accessible, jusqu'au retour à une situation normale. En retour, Topkapi permet, par l'intermédiaire de requêtes SQL, d'exploiter les données stockées dans les SGBD, qu'elles aient été générées par lui-même ou par une autre application. L'utilisateur peut personnaliser les requêtes pour afficher et exploiter les données sous forme de courbes ou dans les fenêtres d'alarmes et d'événements de Topkapi, et définir ses propres critères de sélection et de tri. La maîtrise du langage SQL n'est pas nécessaire pour la mise en ?uvre dans des conditions standard : les critères de sélection et de tri peuvent être ajustés dans l'interface habituelle de Topkapi. Pour les applications manipulant de gros volumes de données, un système de load balancing permet de répartir la charge sur les différents serveurs SGBD. Aréal présentera également le Pack EMC (Energy Monitoring and Control). Basé sur les outils d'analyse et de reporting du superviseur Topkapi, il fournit à partir des données brutes collectées auprès des équipements de terrain, des indicateurs de synthèse "en temps réel" permettant de mesurer et suivre l'efficacité énergétique des installations. La génération automatique de rapports de fonctionnement pré-paramétrés et pré-formatés facilite le diagnostic et le suivi.