Your browser does not support JavaScript!

La ville de Tarbes vient de reconduire pour une durée de 20 ans son contrat de concession pour le traitement des eaux usées avec Lyonnaise des Eaux. D?une valeur totale de 80 M?, ce contrat permettra à la ville d'offrir à ses habitants un service en phase avec son dynamisme économique et démographique avec 2 stations d'épuration ultramodernes, une approche environnementale intégrée pour une meilleure préservation des ressources en eau et du milieux naturel et une gouvernance moderne et efficace pour assurer la pérennité du service de l'eau.

De nouvelles actions ont été mises en place pour renforcer les moyens de pilotage et de contrôle du service de l'eau par la collectivité, ainsi que l'information de ses habitants. SEVE (Suivre Ensemble Votre Exploitation), le système informatique développé par Lyonnaise des Eaux, devrait permettre aux services de la Ville d'accéder en direct et en temps réel aux données d'exploitation du contrat (interventions, analyses, fonctionnement des ouvrages, suivi d'indicateurs, ?).La délégation du service fera également l'objet de contrôles de performance au travers de bilans réguliers, un comité de pilotage sera réuni par le Service de l'Eau et de l'Environnement de la Ville tout au long du contrat. Enfin, des actions pédagogiques seront menées sur les nouvelles stations d'épuration afin de sensibiliser les habitants à la nécessaire protection de l'eau et des milieux naturels. Pour asseoir le service de l'eau sur un modèle économique passant du volume à la valeur, Lyonnaise des Eaux a proposé d'indexer une part de sa rémunération sur l'atteinte d'objectifs fixés avec la ville. Ces objectifs intègrent notamment la conformité des eaux rejetées, le management environnemental HQE, la certification ISO 14001 des stations'. Sur le terrain, Lyonnaise des Eaux reconstruira entièrement la station de Tarbes Ouest qui disposera des dernières technologies de traitement et d'une intégration environnementale dans le paysage. Le Bioréacteur à membranes de la station assurera à l'Echez la qualité «eau de baignade». Il permet également d'anticiper la réglementation à venir en renforçant le traitement des pollutions émergentes. La construction d'une serre horticole permettra de valoriser à proximité du site tous les sous- produits de la station d'épuration : le compost produit avec les boues de la station d'épuration servira d'amendement, l'eau traitée par le Bioréacteur à membranes sera réutilisée pour l'arrosage du site et la technologie Degrés Bleus de Lyonnaise des Eaux récupèrera la chaleur des eaux usées de la station pour chauffer la serre. La station de Tarbes Est fera quant à elle l'objet d'importants travaux afin de mieux protéger l'Adour et la zone Natura 2000 et anticiper la réglementation à venir en matière de protection des milieux aquatiques.