Your browser does not support JavaScript!

30 janvier 2009 Paru dans N°318
Le seul recours aux analyses chimiques traditionnelles s'avère parfois insuffisant pour une évaluation globale de la qualité de l'eau. Même avec les instruments de laboratoire les plus sophistiqués, les analyses traditionnelles ne concernent qu'un nombre limité de substances chimiques dangereuses présentes dans l'eau. Par ailleurs, les concentrations de certains produits sont inférieures aux limites de détection de ces instruments. Enfin, les résultats des analyses chimiques traditionnelles ne pas d'information quant à la toxicité induite par l'effet combiné de mélanges de substances. Ce Biomoniteur proposé par Bionef, totalement automatisé, utilise des bactéries luminescentes fraîchement cultivées (Vibrio fischeri) comme capteur biologique. La luminescence mesurée avant et après exposition permet de calculer le pourcentage de toxicité. Le moniteur bactérie luminescente est une version automatisée du test ISO 11348 qui permet un suivi en continu de la qualité des eaux brutes, de la production d'eau potable ou des effluents rejetés par les stations de traitement des eaux usées. Facile à mettre en ?uvre, fiable, il ne nécessite en maintenance qu'une intervention par semaine. Les bactéries peuvent être cultivées dans un bioréacteur séparé pour une culture automatisée et contrôlée Le logiciel interactif TOXview permet de mesurer la toxicité de l'échantillon mesuré. Cette mesure est réalisée automatiquement en comparaison avec un échantillon référence, non toxique. La comparaison directe et l'utilisation d'un standard de toxicité à intervalle de temps régulier font du TOXcontrol l'un des rares biomoniteurs en ligne qui permette d'éviter les faux positifs et faux négatifs. Tout franchissement d'un seuil de toxicité prédéterminé déclenche une alarme qui permet la mise en ?uvre des précautions nécessaires.