Your browser does not support JavaScript!

Suez environnement poursuit le développement de ses activités en Corée du Sud via la signature de deux Protocoles d'accord avec des partenaires coréens.

Suez environnement a signé le 15 avril dernier un Protocole d'accord avec ENK Co., Ltd à Busan portant sur le développement de solutions de traitement des eaux de ballast des navires. Les eaux de ballast jouent un rôle de stabilisateurs dans les navires, en permettant d'équilibrer et de préserver l'intégrité de leur structure. Le remplissage ou la vidange des eaux de ballast a lieu lors des opérations de chargement dans les ports ou en pleine mer. Le traitement de ces eaux de ballast est un enjeu écologique international majeur car elles transportent des milliers d'espèces aquatiques (bactéries, micro-organismes, algues et espèces animales). Rejetées sans traitement dans le milieu naturel au moment du déballastage, elles ont des effets néfastes sur l'écosystème local et, plus largement, l'environnement. Pour répondre à ce nouvel enjeu, le traitement des eaux de ballast est aujourd'hui en cours de réglementation par une Convention de l'Organisation Maritime Internationale, dont les États membres devront s'engager à limiter le transport d'organismes aquatiques nuisibles et pathogènes, en équipant leurs flottes de systèmes de traitements adaptés. ENK Co., Ltd est un spécialiste reconnu de l'industrie de la construction navale tandis que SUEZ environnement dispose de technologies d'ozonation innovantes et d'une expertise avérée dans ces processus de traitement. ENK est un partenaire de qualité sur ce marché prometteur en Corée du Sud mais aussi à l'international. Cette coopération devrait permettre de faire naître des synergies s'appuyant sur l'expertise, les installations et les plateformes commerciales respectives de chacun des partenaires. Suez environnement a également signé un Protocole d'accord avec Korean Water Resources Corporation (Kwater) à l'occasion du 7ème Forum Mondial de l'Eau 2015, qui s'est tenu à Daegu et Gyeongju du 12 au 17 avril dernier. Cet accord comporte un projet commun de recherches sur les technologies du Smart Water, le partage de savoir-faire et un développement conjoint dans le domaine de l'eau en Corée du Sud ainsi que sur les marchés à l'international. Les technologies Smart Water couplent la dernière génération de capteurs (pression, qualité, etc) à des applications d'informatique prédictive afin d'améliorer la performance opérationnelle des réseaux d'eau, d'assainissement et pluvial et apportent des nouveaux services aux clients (villes, gestionnaires de parcs immobiliers, usagers, etc). Ces technologies contribuent efficacement à la préservation des ressources (réduction des fuites d'eau, performance énergétique des réseaux?). Ces deux Protocoles d'accord s'inscrivent dans la stratégie de Suez environnement qui entend poursuivre sa croissance sur les marchés des clients industriels et du Smart Water, tout en accélérant son développement à l'international, trois des quatre priorités stratégiques du Groupe.