Your browser does not support JavaScript!

Première en Europe, Suez environnement vient d'inaugurer le « Smart Operation Center », un nouveau centre de télérelève dédié à la gestion des fluides au service des collectivités. Ce nouveau centre garantit le fonctionnement et la performance des infrastructures informatiques et télécoms, des systèmes de télérelève pour solutions de type Smart Water dédiées au secteur de l'eau.

Le digital constitue un levier intéressant, capable de répondre à certains défis environnementaux auxquels sont confrontées les collectivités locales, les industriels, les gestionnaires de parcs immobilier, les agriculteurs ou les régies pour la gestion des fluides et notamment pour tout ce qui concerne l'eau. Pour les accompagner et renforcer la performance des services d'eau et d'assainissement, Suez Environnement vient d'inaugurer au Pecq (Yvelines), un centre capable de superviser l'ensemble des infrastructures de télérelève (compteurs intelligents, émetteurs et concentrateurs) tant en en France qu'à l'international. Superviser l'ensemble des infrastructures de télérelève Ce centre a pour vocation de garantir une parfaite restitution des données de fonctionnement ainsi que la performance des infrastructures informatiques et télécoms (émetteurs, logiciels, serveurs, etc) de télérelève et des solutions Smart Water déployées aussi bien en France qu'à l'étranger. En lien direct avec les 15 centres « front office » Visio en cours de déploiement dans l'hexagone cette année (Voir EIN n°375), le « Smart Operation Center » joue un rôle de « back office» assurant fiabilité et actualisation des données. Ainsi, chaque espace Visio bénéficie non seulement de l'état du parc des compteurs intelligents mais aussi des indicateurs météo et de récepteurs capables d'anticiper de possibles dysfonctionnements liés aux orages ou tempêtes. Pour les exploitants, la collecte des renseignements sera utilisée afin de perfectionner le fonctionnement de leurs ouvrages (réseaux, usines de traitement des eaux) sur un territoire donné, l'objectif étant de planifier les interventions nécessaires au cycle de l'eau (production, distribution, assainissement) avant une éventuelle défaillance. En résumé, si l'intelligence opérationnelle se situe dans les différents espaces Visio, c'est le « Smart Operation Center » qui garantit la performance des infrastructures smart. Actuellement, le Centre du Pecq traite un milliard de données par mois soit quelque 37 millions de messages chaque jour. Il est notamment alimenté par les données issues d'Aquadvanced', solution intelligente d'optimisation des réseaux d'eau potable d'une part, et par Influx? concernant la gestion des eaux pluviales d'autre part. Exemple concret : pour veiller sur le déploiement des récepteurs et concentrateurs de la rive gauche de la ville de Paris (28.000 compteurs intelligents et 200 récepteurs/concentrateurs installés), Suez environnement effectue la supervision des concentrateurs et compteurs pour le compte d'Eau de Paris. Centre de supervision pour une gestion durable des ressources Par ailleurs, lorsqu'il s'agit d'exploiter les réseaux, l'assurance de cette vision globale va servir à déceler au plus tôt tout incident de type fuites, panne de compteurs, chute de niveau dans un réservoir ou une canalisation, ou encore dérives de pression dans des conduites. Il devient possible d'alerter instantanément les gestionnaires du service afin de déterminer rapidement la réponse la plus adaptée au problème technique ou au dysfonctionnement rencontré. « En lien direct avec les centres de pilotage régionaux, cet outil de supervision assure la fiabilité des données utilisées de manière à optimiser l'exploitation des ouvrages sur un territoire délimité, précise Philippe Maillard, Directeur Adjoint Water Europe de Suez environnement. Il va également permettre de planifier des interventions de maintenance courantes nécessaires au bon fonctionnement de tout le cycle de l'eau tant au niveau production que distribution et assainissement ». A l'occasion de cette inauguration, Suez environnement a également présenté des pilotes télérelève en République Tchèque et en Chine. Déjà, au Maroc, en Italie, en Espagne et au Portugal, il ne s'agit plus de simples pilotes mais bien de projets déjà déployés avec, pour l'avenir immédiat, des projets type Aquadvanced à Macao et à Casablanca. Spécialiste de la télérelève à longue portée, Suez Environnement compte bien conforter son positionnement dans le domaine des services, l'un de ses axes prioritaires de son développement. Sa filiale dédiée Ondeo Systems, pionnier du smart avec 140 ingénieurs et experts de 17 nationalités différentes, a déjà vendu plus de deux millions de compteurs pour la télérelève en Europe, dont 1,4 millions sont déjà opérationnels. Dès à présent, ce sont plus de 500 clients qui bénéficient de l'ensemble des solutions smart et le Groupe anticipe une croissance annuelle moyenne de 10% sur ce marché à fort potentiel qui a été multiplié par 12 en quatre ans. Le « Smart Operation Center » est donc le premier établissement capable de surveiller en continu des infrastructures de télérelève des compteurs pour tous les fluides (eau potable, eau chaude, eau réfrigérée, eaux usées mais aussi électricité, chaleur ou gaz?). Au delà du domaine de l'eau, le programme Cit'Ease est un projet gaz, développé en partenariat avec GDF Suez, qui est actuellement testé à Courbevoie et Mulhouse. « Nous travaillons avec GDF Suez pour fournir les données de télérelève à cette plateforme et nous superviserons les données fournies. A terme, le Smart Operation Center a la vocation de superviser l'ensemble des objets communicants appliqués à l'environnement tels que les compteurs d'eau, de gaz et autres fluides voire même capteurs pour les bennes d'apport volontaire de déchets ou autres infrastructures instrumentées, afin d'accompagner les collectivités dans une gestion durable de leurs ressources » conclut Philippe Maillard. Jean Guilhem