Your browser does not support JavaScript!

Un peu plus de 85 % des sites de baignade en Europe contrôlés l'année dernière ont satisfait aux normes les plus strictes de l'Union européenne en matière de qualité d'eau selon le dernier rapport annuel sur la qualité des eaux de baignade.

Selon le rapport 2018 de la Commission européenne et de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), 95,4 % des 21 831 sites de baignade contrôlés dans les 28 États membres de l'Union répondaient aux exigences minimales de qualité fixées par la réglementation européenne.

Le nombre de sites de baignade conformes aux normes de qualité « excellente » a légèrement augmenté, passant de 85,0 % en 2017 à 85,1 % l'an dernier. Le nombre de sites obtenant la mention minimale « suffisante » a quant à lui baissé de 96 % à 95,4 % entre 2017 et 2018. Une baisse qui serait imputable à l'ouverture de nouveaux sites de baignade pour lesquels on ne dispose pas encore des données relatives aux quatre saisons de baignade requises par la directive aux fins du classement.

Dans quatre pays, il a été constaté que 95 % des sites de baignade au minimum présentaient une eau d'excellente qualité : Chypre (99,1 % de l'ensemble des sites), Malte (98,9 %), Autriche (97,3 %) et Grèce (97 %).

A l’inverse, les trois pays dont le plus grand nombre de sites a obtenu la mention « insuffisante » pour la qualité de leurs eaux sont l'Italie (89 sites de baignade, soit 1,6 %), la France (54 sites, soit 1,6 %) et l'Espagne (50 sites, soit 2,2 %).

Par rapport à 2017, le nombre de sites présentant une eau de baignade de qualité insuffisante en France a diminué (de 80 en 2017 à 54 en 2018), tandis que les eaux de baignade de qualité insuffisante ont augmenté en Italie (de 79 à 89) et en Espagne (de 38 à 50).