Your browser does not support JavaScript!

Améliorer la productivité et réduire les pertes en produits chimique grâce à des dosages plus précis, linéaires et répétitifs que ceux réalisés par les pompes électromagnétiques à membranes, c'est possible. Exemple au Royaume Uni, dans la région de Peak, ou la technologie développée par Watson Marlow permet au site exploité par Fluorspar Ltd de produire 60 000 tonnes de fluorine par an.

La fluorine (CaF2), un minerai relativement rare dont l'extraction peut se faire à ciel ouvert ou en souterrain, est très utilisée dans les industries métallurgique et chimique. En Europe, la principale réserve connue se trouve dans la région de Peak en Angleterre. Quand le site a rouvert l'an dernier, après 18 mois de fermeture, la société Fluorspar a tenu à s'équiper de pompes faciles à utiliser, efficaces, précises, fiables et ne nécessitant que peu d'entretien. Elle a fait appel à une société d'engineering qui a préconisé un recours à la technologie péristaltique. Fluorspar connaissait déjà cette technologie mais n?avait jamais eu le budget suffisant pour modifier son parc de pompes en conséquence. Grâce aux investissements faits par le groupe italien Fluorsid SpA, elle a pu l'envisager et s'est vite rendu compte de son intérêt. Après consultation, Watson Marlow a recommandé 12 pompes doseuses Qdos30 Universal avec des débits allant de 0.1 à 500 ml/min et résistant à une pression de 7 bar ; 8 pompes 520Un/REL délivrant des débits jusqu'à 3550 ml/min ; et une 620Un/RE avec un débit de 0.004 à 18 l/min. Sur cette dernière pompe, une sonde contrôle le dosage en fonction des fluctuations du pH. Toutes les pompes sont équipées d'un bloc étanche IP66 formant ainsi un équipement bien loin de ce qui composait l'usine auparavant : le système reposait sur un seau et le remplissage était irrégulier et non précis' La gamme Qdos30 a été choisie pour le dosage des produits chimiques. Ces pompes dosent avec précision les produits chimiques sans qu'aucun accessoire auxiliaire (ni clapet, ni vannes) ne soit nécessaire, rendant ainsi les coûts d'exploitation inférieurs à ceux d'une pompe à membrane. Aujourd'hui, 21 pompes Watson Marlow fonctionnent au sein du process de la société Fluorspar : les réactifs sont pompés à partir des réservoirs de mélange puis ils sont acheminés par des tuyaux vers les conteneurs de flottations. Parmi les différents réactifs chimiques acheminés par les pompes, on trouve le méthyle-isobutyl carbinol, le xanthate d'isopropyle de sodium, le carbonate de sodium, le sulfure de sodium, de la soude caustique et du silicate de sodium. Au total, la société Fluorspar produit 60 000 tonnes de fluorite chaque année qui est extraite à partir de 300 000 tonnes de produits brut. Du calcaire émanant de la matière minérale est également extrait et vendu.