Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Site de Palaiseau : le Sedif opère une refonte globale

31 août 2021 Paru dans le N°444 ( mots)
© Nicolas Fagot Studio 9 pour le SEDIF

Avec la construction de nouveaux quartiers et le développement du plateau de Saclay, le Syndicat des eaux d’Île-de-France (SEDIF) investit 50 millions d’euros en anticipant les besoins en eau et en renforçant ses infrastructures.

D’ici 2030, les besoins en eau seront multipliés par trois sur le plateau de Saclay qui rassemble 14 établissements d’enseignement supérieur et organismes de recherche et 280 laboratoires, soit 15 % de la recherche publique et privée française.

Pour accompagner ce développement, le Sedif investit dans deux projets d’envergure : le bouclage par une conduite de liaison entre le réservoir de Palaiseau et celui de Saclay, ainsi que la construction d’un nouveau réservoir et d’une station de pompage à Palaiseau.

« Il s’agit d’un de nos projets phares, pour 50 millions d’euros, et le plus grand projet d’extension de réseau avec 10 kilomètres de conduite et d’un nouveau réservoir supérieur à 3000 m3 », précisent André Santini, président du Sedif et Grégoire de Lasteyrie, vice-président du Sedif, maire de Palaiseau et président de la Communauté Paris-Saclay.

Dans cette perspective, le Sedif a établi un schéma directeur pour définir les renforcements d’ouvrages nécessaires et répondre aux besoins d’alimentation en eau potable et de défense incendie à long terme du cluster Paris-Saclay.

L’usine de production qui assure l’alimentation en eau potable de ce secteur est située à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). D’une capacité maximum de 600 000 m³/j, elle produit en moyenne 329 000 m³/j. Grâce à ces renforcements, le SEDIF pourra répondre à la demande de la Communauté Paris Saclay (CPS), qui souhaite diversifier ses ressources pour une partie de ses achats d’eau potable. Les interconnexions à créer permettront d’assurer un secours mutuel entre les autorités organisatrices.

Nicolas Fagot Studio 9 pour le SEDIF

Bouclage en eau potable : un chantier d’envergure

Un projet de canalisation en fonte d’un diamètre de 600 mm et long d’une dizaine de kilomètres est en cours. Il relie la station de pompage de Palaiseau et le château d’eau du Sedif situé au nord de la ville de Saclay, et permettra la création d’un bouclage entre ces deux sites sécurisant l’apport en eau depuis Choisy-le-Roi par une double alimentation.

La taille du projet et son linéaire important ont nécessité une coordination avec de nombreux acteurs locaux ou nationaux. Le tracé retenu traversant différents types de sols et de milieux, l’utilisation de techniques de pose différentes s’est imposée. Si la majorité du linéaire du projet a été réalisé en tranchée ouverte, certains points spécifiques, tels que des franchissements d’ouvrage d’art, de route à très fort trafic ou même de transport en commun en site propre ont nécessité le déploiement de technique sans tranchée afin de gérer plus efficacement les nuisances lors des travaux. Cela s’est traduit par l’utilisation de micro-tunneliers, de fonçages et de forages dirigés en fonction de la longueur et du diamètre des conduites à poser.