Your browser does not support JavaScript!

Le BIPE et la Fédération Professionnelle des entreprises de l'eau (FP2E) viennent de publier les résultats de la 6ème édition de l'étude BIPE sur les services publics d'eau et d'assainissement. L?étude, qui dresse un panorama exhaustif du secteur et de ses enjeux, traduit une relative stabilité de la filière eau.

Qualité de l'eau, prix de l'eau, gouvernance, physionomie des services...Les chiffres publiés dans cette étude, dont bon nombre sont tirés de l'Observatoire national SISPEA, sont dans l'ensemble assez stables. L?essentiel des nouveautés provient donc des enquêtes réalisées par les entreprises de l'eau. Parmi celles-ci, une confirmation de la baisse sensible du volume des prélèvements en eau pour usages domestiques : les 5,4 milliards de m3 prélevés en 2011 en France pour l'eau potable constituent ainsi le volume le plus faible enregistré depuis près de 20 ans. Depuis 2008, une moyenne de 5,5 milliards de m3 est prélevée annuellement soit 400 millions de m3 de moins qu'au cours de la période 2000-2007. Cette baisse, qui intervient alors même que la population augmente, résulte de plusieurs facteurs : des comportements de plus en plus économes de la part des consommateurs, des équipements et des process industriels de plus en plus sobres, un recul sensible de l'industrie et un meilleur rendement des réseaux de distribution. Les volumes facturés, après avoir connu une baisse de 15% entre 2006 et 2009, sont stables depuis 2010, à hauteur de 3,9 milliards de m3. Autre enseignement, le « smart metering » progresse relativement rapidement. La proportion de compteurs équipés d'un dispositif de radio ou de télé-relève est aujourd'hui 5 fois plus importante qu'elle ne l'était en 2008. Sur les 16 millions de compteurs gérés par les entreprises de l'eau en 2013, 10% étaient télé-relevés et 9 % radio-relevés. En matière de traitement d'eau potable, les techniques membranaires progressent également. La capacité de production des quelque 6.000 sites de production d'eau potable gérés par les entreprises de l'eau et équipés de membranes a augmenté de 7 % en moyenne entre 2006 et 2013. Côté ea ux usées, les entreprises de l'eau ont traité en 2013 un volume de 2,7 milliards de m3, soit 28 % de plus qu'en 2010. Elles ont réutilisé, durant cette même année, 10% des eaux usées qu'elles avaient traitées. L?étude Bipe est téléchargeable sur le site de la FP2E à l'adresse : http://www.fp2e.org