Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2010 Paru dans N°336

Dans le cadre d'un projet d'aménagement du réseau d'eau au nord de la Jamaïque, Water Management International (WMI), filiale de Vinci Construction Grands Projets spécialisée dans l'amélioration du rendement et l'optimisation des réseaux d'eau, a fait appel à Sensus pour l'installation de 27 000 compteurs d'eau résidentiels. Fort du succès de ce premier projet, WMI équipe actuellement la capitale jamaïcaine Kingston, d'un parc de 73 000 compteurs Sensus.

Arrivé en Jamaïque il y a 10 ans dans le cadre d'un projet de construction d'usines de production d'eau potable, Vinci Construction Grands Projets, par le biais de sa filiale Water Management International, a été mandaté en 2004 par la Régie des Eaux de Jamaïque pour mener une étude sur l'amélioration des rendements du réseau d'adduction d'eau. L?objectif de cette intervention était pour la National Water Commission (NWC), institution gouvernementale placée sous l'égide du Ministère Jamaïcain de l'eau et du logement, d'instaurer un dispositif technique et commercial de surveillance et de facturation permettant d'accélérer l'amortissement de ses grandes infrastructures. « La surveillance et la facturation sont des problèmes majeurs dans les pays en développement, dans lesquels on observe régulièrement un taux de perte de 50 à 80 %. La réduction des fuites et des fraudes constitue donc un enjeu majeur pour les régies de ces pays » explique Fabrice Lupo, Chef de projet WMI en Jamaïque. L?étude, menée en 2005 sur la côte nord de l'ile, a conclu à des pertes sur le réseau supérieures à 10 %, du fait de la vétusté des compteurs résidentiels utilisés et de leur faible performance technologique. Un panel de produits adapté a été recommandé par le consultant ayant réalisé l'expertise du parc. Suite à ces propositions, WMI, conjointement avec la NWC, a choisi d'installer des compteurs 820 de Sensus, des appareils de mesure robustes, reconnus pour leur précision métrologique et pour leur résistance aux eaux chargées. Après plusieurs mois de tests par le bureau des normes jamaïcain, le 820 a été, en 2006, le premier compteur européen approuvé en Jamaïque, pays dont les normes sont habituellement plus proches de celles des Etats-Unis. L?installation des 27 000 compteurs 820 de Sensus sur la côte nord a rapidement permis à la Régie des Eaux de Jamaïque d'améliorer sa facturation de 15 %. Aussi, un second projet, visant à équiper la capitale Kingston, de 73 000 compteurs résidentiels, a vu le jour cette année. Actuellement, Water Management International déploie ce projet sur le terrain, et encadre la pose de 200 à 250 compteurs par jour à Kingston. « En complément, nous travaillons aujourd'hui sur le transfert des compétences, afin de rendre autonome la Régie des Eaux tout en pérennisant le bon fonctionnement du réseau jamaïcain. Dans cet objectif, nous allons bientôt installer un banc d'essai Sensus dans la Régie, et également équiper les techniciens de mini-bancs portables, pour faciliter les tests métrologiques chez les habitants », précise Fabrice Lupo.