Your browser does not support JavaScript!

EPO présente en France un procédé mis au point par Scolari (Italie) permettant l'assèchement thermique basse température des boues industrielles et urbaines et des digestats de méthanisation et utilisant les énergies thermiques valorisables présentes sur le site industriel. Le sécheur est de type tunnel de séchage basse température (de 75°C à 130°C), l'avance du produit est opérée par la translation alternative d'un agitateur (procédé breveté) : le séchage est réalisé sur une couche épaisse, ce qui permet une véritable inertie thermique associée à une agitation pour une optimisation de la surface d'échange air/produit. Le sécheur est équipé d'une trémie de chargement et de régulation de flux. Il est autonettoyant par moyens mécaniques intégrés, il est équipé des asservissements d'exploitation et de sécurité et d'un dispositif de dépoussiérage de l'air de séchage. Il peut être implanté sous simple abri avec coupe vent. Le fonctionnement est entièrement automatisé. L?avance du produit est gérée par un automate, elle est asservie au taux d'assèchement de sortie demandé. Le sécheur peut être piloté à partir d'une supervision générale, un lien avec le fabricant par modem permet une assistance maintenance et programmation à distance. Le sécheur offre la particularité d'utiliser les énergies valorisables du site de son implantation : eau chaude de refroidissement des moteurs & air chaud ambiant, fumées de chaudières et gaz de moteurs, vapeur, biogaz (unités de méthanisation & CET). Il est également proposé avec une chaudière biomasse production d'air chaud (directe ou par échangeur huile) spécialement mise au point pour le sécheur. Il peut aussi utiliser directement ou en appoint des énergies fossiles.
EPO