Your browser does not support JavaScript!

L?Entreprise Connectée peut aider les industriels à gagner en productivité, à mieux tirer parti de leurs actifs, à surmonter plus facilement les difficultés et à améliorer les processus de décision. Elle permet de se démarquer de la concurrence en s'adaptant plus facilement aux nouveaux modèles économiques.

Au carrefour des technologies de l'Internet, de l'Ethernet industriel, du Cloud Computing, du Big Data et de l'Internet des Objets, l'Entreprise Connectée est porteuse d'un formidable potentiel. C?est en tout cas le sentiment de Rockwell Automation qui y voit la clé d'une amélioration importante de la performance industrielle. L?entreprise a décidé de capitaliser sur ces technologies pour aider les industriels à donner corps au concept de l'industrie 4.0, matérialisé par une production plus réactive, plus proche des besoins du marché, une allocation plus efficace des ressources, et donc une meilleure rentabilité. « Dans les cinq prochaines années, l'industrie manufacturière changera de manière plus radicale qu'elle ne l'a fait au cours de ces cinquante dernières années, explique Olivier Vallée, Solutions Architecte chez Rockwell Automation. La prolifération d'équipements disposant d'une connectivité Internet et le déploiement d'Ethernet/IP standard sur les systèmes de contrôle-commande représentent une formidable opportunité pour les industriels qui savent en tirer parti et font courir d'importants risques stratégiques à ceux qui ne préparent pas de réponse stratégique ». Améliorer le processus décisionnel Pour Rockwell Automation, l'expansion de l'Internet industriel des objets (IoT, Internet of Things) et la convergence des technologies opérationnelles (OT, Operations Technology) avec les technologies de l'information (IT, Information Technology) permet aux responsables de production de contrôler et d'améliorer substantiellement les procédés de fabrication. Le Cloud et l'IoT sont d'ores et déjà présentes au sein des environnements industriels. Mais encore faut-il pouvoir accéder à ces masses d'informations, savoir les organiser, les contextualiser, configurer des tableaux de bord, et surtout, les mettre à la disposition des personnes capables de les exploiter pour améliorer le processus décisionnel et donc la rentabilité. Rockwell Automation, qui base depuis plus de 10 ans son offre ?Integrated Architecture?, sur le protocole Ethernet standard, s'estime bien placé pour y parvenir. L?entreprise va d'ailleurs plus loin avec son offre ?Connected Enterprise?, qui ajoute des outils de contrôle et de gestion de l'information et des objets. « Cette offre permet aux entreprises d'apporter davantage de valeur ajoutée et de personnalisation à leurs produits, indique Gilles Pacaud, directeur Général de Rockwell Automation France. Mais pas seulement. Il s'agit aussi de consommer moins d'énergie, d'avoir une meilleure vision de la production en cours en accédant plus facilement aux données, d'offrir plus de sécurité aux salariés et d'améliorer la communication ». Pour preuve, l'entreprise s'est appliquée à elle-même les solutions qu'elle propose à ses clients. Elle a ainsi remplacé ses différents systèmes ERP (Enterprise Ressource Planning) dispersés dans ses usines à travers le monde par un seul ERP capable de gérer facilement les nombreux systèmes en place dans ses usines. Ce nouvel outil standardisé fournit des données permettant de mesurer en permanence les performances de toutes les installations. Parallèlement, Rockwell Automation s'est doté d'un nouveau système de gestion de la production (Manufacturing Execution System, MES) pour standardiser les processus de tous ces sites de production. Pour ceci, l'entreprise a choisi d'utiliser son propre logiciel FactoryTalk® ProductionCentre® qui utilise un moteur de workflow extensible et un modèle opérationnel capable d'évoluer un rythme des opérations. Rockwell Automation a également déployé son logiciel d'intelligence manufacturière d'entreprise (Enterprise Manufacturing Intelligence, EMI) FactoryTalk® VantagePoint® qui suit, et enregistre les données et aide à identifier les tendances de la production. Cette association MES-EMI permet de rassembler les informations provenant de centaines d'applications dans une application centralisée et de fournir ainsi des informations pertinentes et exploitables permettant d'optimiser l'exploitation et la prise de décision. Résultats, l'entreprise a abaissé notablement ses coûts de possession ce qui lui a permis de réduire son délai de roulement des stocks de 120 à 82 jours et de diminuer de 30% ses coûts en capital. Elle a également réduit ses délais de commercialisation et divisés ses délais de livraison par deux. Au total, Rockwell Automation estime avoir amélioré sa productivité annuelle de 4 à 5 %. Placer la cybersécurité au sein-même de la gestion des risques de l'entreprise Mais au-delà de ces résultats très concrets, le concept d'Entreprise Connectée permet aussi de répondre aux enjeux de sécurité. Car la contrepartie de ce décloisonnement, c'est que les actifs de production se trouvent exposés aux risques de cyber-attaque. Comment répondre à ce nouveau type de risque ? « En intégrant la cybersécurité des systèmes de contrôle-commande au sein-même de la gestion des risques de l'entreprise », comme l'explique Jérôme Poncharal, Architecte Solutions Architecture intégrée chez Rockwell Automation. Simplifier les architectures de contrôle permet aux responsables informatique de réduire la complexité des réseaux et les risques associés en offrant une meilleure visibilité de l'information et une sécurité plus efficace. Pour ceci, Rockwell Automation a développé de nombreuses des solutions de sécurité intégrée comme par exemple les automates de sécurité GuardLogix qui offrent une commande de sécurité intégrée, pas à pas, de mouvement, de variateur et de procédé, ainsi qu'une connectivité transparente avec des systèmes informatiques à l'échelle de l'installation, le tout dans un seul et même automate. Le partenariat noué avec Cisco Systems permet également de gérer la convergence de l'OT et l'IT en développant les solutions permettant de sécuriser les infrastructures réseau. Il permet aussi à l'entreprise de développer une approche holistique de la gestion de des infrastructures réseau et de sécurité en proposant Services Network & Security, une équipe d'experts issus du monde de l'automatisme et des technologies de l'information, capables d'évaluer et de fournir une expertise susceptible de sécuriser les infrastructures existantes au regard des risques potentiels auxquelles elles sont exposées. En savoir plus : http://blog.emea.rockwellautomation.com/fr/