Your browser does not support JavaScript!

L?expertise accumulée en matière de microfiltration permet à Power Motion Filters d'apporter une solution simple, économique et efficace aux collectivités et aux industries confrontées aux capacités de traitement insuffisantes de leur station d'épuration.

Les problématiques de réhabilitation de stations d'épuration sont souvent liées à l'augmentation des volumes d'effluents à traiter, qu'ils soient d'origine urbaine ou industrielle. Ainsi, la détérioration de la qualité de l'eau oblige les collectivités à de lourds investissements. La solution de reconstruction se présente alors comme la plus évidente, voir l'unique réponse à ces nouveaux enjeux. Pourtant, le progrès technique et l'expertise accumulée en matière de microfiltration permet à Power Motion Filters d'apporter aujourd'hui une solution simple, économique et efficace aux collectivités et aux industries confrontées à ca problème. Power Motion Filters, une division de l'entreprise SITL spécialisée dans les domaines des Cleantech à destination de l'environnement et des transports, a ainsi réalisé au début du mois de juillet 2012, en collaboration avec les Eaux Urbaines de Pagny-sur-Moselle (54) et dans des conditions réelles d'utilisation, des essais de filtration sur la station d'épuration de la commune. Cette installation, tout à fait classique, présente une capacité de traitement de 5.000 EH (maximum 7500 EH). Le procédé de traitement de la station d'épuration repose sur le principe des boues activées. L?effluent traité est ensuite rejeté en rivière. Cette station fonctionne d'une manière optimale et respecte les normes actuelles. Afin de prouver la fiabilité et la performance du filtre à tambour rotatif Clean Motion Filters©, Power Motion Filters a décidé de travailler à la sortie même du bassin d'aération, là où la liqueur présente un taux de matières en suspension de 4g/l en moyenne journalière, avec des valeurs maximales ponctuelles pouvant dépasser ce chiffre. Deux filtres à tambour rotatif CMF ont été installés en série. Le premier filtre a permis un abattement de 96 à 98% des MES (passant de 4000 mg/l en entrée de filtre à moins de 150 mg/l en sortie). Le second filtre a atteint 90% d'abattement de MES, passant d'un taux de 150 mg/l à un taux inférieur à 15 mg/l. Le taux d'abattement total ainsi obtenu grâce aux filtres à tambour rotatif CMF a donc été de 99,7%. Power Motion Filters, avec sa série de filtres CMF, apporte une avancée technique significative dans l'assainissement pour la mise à niveau des stations d'épuration tout en limitant les maintenances associées et moyennant des montants d'investissements très faibles.