Your browser does not support JavaScript!

En application de la directive cadre sur l'eau et de la directive substances dangereuses, le MEEDDM a déclenché la seconde phase du programme de Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'Eau (RSDE) par une circulaire datée du 5 janvier 2009. Une nouvelle étape qui vise à poursuivre le travail d'identification et de quantification des émissions de substances amorcé en 2004 en étendant la démarche à l'ensemble des ICPE soumises à autorisation, avec pour finalité la définition d'objectifs individualisés de réduction ou de suppression des rejets. Le programme couvre un ensemble de 116 paramètres, micropolluants organiques ou minéraux, sélectionnés par secteur d'activité. La circulaire impose aux exploitants de recourir aux services d'un prestataire accrédité par le Cofrac. Et les agences de l'eau qui financent 50% des 6 campagnes de surveillance initiale n?accorderont leurs subventions que si cette condition est respectée. C?est donc, pour tous les laboratoires, la course à l'accréditation. Quatre familles de molécules font toutefois exception : chloroalcanes, alkylksphénols, PBDE, hexachloropentadiene. Une dérogation a été accordée en raison du retard pris par les laboratoires dans la maîtrise de ces analyses qui présentent de réelles difficultés techniques. IPL santé environnement durables a pris le parti de proposer le maximum de garanties sur le diagnostic délivré en proposant l'ensemble des paramètres sous accréditation. Ce développement s'est appuyé sur des techniques sophistiquées (LC/MS/MS, GC/MS avec dilution isotopique, dérivation) ; il a mis en évidence la nécessité de privilégier les filières analytiques dédiées beaucoup plus spécifiques que les techniques multi résidus, ici inappropriées. L?objectif est atteint : les plateformes techniques de Bordeaux et de Lille du réseau IPL santé environnement durables sont les premières en France à être accréditées programme 100.1 sur ces 116 paramètres en date du 9 mars 2010 (Lille accrédité sous le n°1-2202 et Bordeaux accrédité sous le n°1-0814). Les portées d'accréditations sont disponibles sur www.cofrac.fr.