Your browser does not support JavaScript!

La valorisation des solides utilise la séparation avant la déshydratation, le séchage ou toute autre transformation. En stations d'épuration urbaines ou industrielles, la pollution dissoute est transformée en solides faciles à séparer de l'eau épurée. Ces solides sont épaissis par décantation, flottation ou filtration, puis déshydratés par filtration ou centrifugation. Ces étapes d'extraction, de concentration, de déshydratation des solides sont facilitées par le conditionnement chimique (ajout de coagulants, floculants, chaux, ?). Les solides ou les boues ont alors un volume plus faible et/ou une siccité plus élevée, ce qui accroît la productivité et réduit les coûts de fonctionnement. Ce séminaire, qui se déroulera le 24 novembre prochain à Paris, fera le point sur les avancées les plus récentes, en particulier sur l'offre nouvelle de réactifs et de leur mise en ?uvre, les méthodes innovantes d'optimisation des doses de réactifs, les nouveaux équipements d'épaississement et de déshydratation, les normes et guides de bonnes pratiques en cours d'élaboration à l'AFNOR et au CEN pour la caractérisation des boues. Renseignements complémentaires : Marie Andrée Sirvain ? IFTS ? Tél. : 05 53 95 83 94 ? Internet : http://www.ifts-sls.com/fichier_article/file/prog_sem_2011.pdf