Your browser does not support JavaScript!

Comment identifier dans la composition chimique actuelle d'une eau souterraine, la part des teneurs naturelles et celle des apports anthropiques (agricoles, industriels, domestiques) ? Comment répondre aux exigences de la Directive Cadre européenne sur l'Eau ? Comment traquer les contaminations anthropiques, établir des stratégies de réhabilitation et anticiper l'évolution de la qualité d'une nappe ? Ce nouveau guide technique fait la synthèse des connaissances sur le fond géochimique des eaux souterraines en France. Il s'adresse aux bureaux d'études, gestionnaires de la ressource, collectivités locales et services de l'État. Il propose une méthode d'aide à la caractérisation géochimique des eaux souterraines applicable au contexte géologique français. Pour discriminer l'influence des différents processus sur la signature géochimique naturelle de l'aquifère, les auteurs ont élaboré une méthode déclinée en trois approches : - prédictive : déterminer si le contexte d'un aquifère est porteur de risque d'anomalie "naturelle", - soustractive : retrouver le fond géochimique d'une eau polluée, - prospective : fournir des recommandations pour mieux calibrer les réseaux de mesure en fonction de leur finalité. Cette nouvelle méthode opérationnelle est illustrée par des exemples pédagogiques dans quatre contextes géologiques représentatifs : socle basaltique (Ardèche), massif carbonaté (Dordogne et Lot-et-Garonne), socle fracturé (Morbihan) et alluvions de la nappe du Rhin. Un cédérom complète cet ouvrage ; il comprend 7 annexes techniques avec, en particulier, des rappels sur l'utilisation des isotopes et des matrices activités-polluants, ainsi que 74 tableaux présentant des états de référence des aquifères français avec une application de recherche multicritère (lithologie, type d'aquifère, teneur en nitrate et distance à la côte).

2006 - Format 20 x 26 cm - 240 p - 42 -