Your browser does not support JavaScript!

Spécialisée dans les technologies Microsystèmes pour la surveillance et la mesure de la qualité de l'eau, Neosens annonce la clôture d'un financement en capital de 2,5M?. Le groupe d'investisseurs, dirigé par Sofinnova Partners, est constitué du fonds belge Capricorn Cleantech Fund et de Galia Gestion. Icso Private Equity et Irdi, initialement actionnaires, renouvèlent leur confiance en réinvestissant dans la société.

Neosens a été fondée en 2001 à Toulouse par Laurent Auret après une expérience réussie lors de ses recherches industrielles sur l'utilisation des technologies Microsystèmes chez Elta (Groupe Areva) en partenariat avec le LAAS-CNRS (Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes). Dernièrement, Neosens a acquis une technologie de l'INRA pour la mesure du biofilm pour renforcer sa gamme de produits. Aujourd'hui, grâce à son savoir-faire et son expertise dans l'électrochimie, Neosens conçoit, développe et commercialise un ensemble de produits innovants fondés sur les technologies microsystèmes. La gamme de solutions comprend, entre-autre, des capteurs pour la mesure in-situ, en continu et en temps réel de l'oxygène dissous et des sondes capables de détecter et d'analyser en continu et en temps réel les phénomènes d'encrassement dans les canalisations et échangeurs thermiques. Neosens propose ainsi une nouvelle génération de solutions qui permet la surveillance de la qualité des eaux industrielles pour des applications telles que les systèmes de refroidissement, la papeterie, l'industrie alimentaire, et les eaux ultrapures. Cette levée de fonds va permettre à Neosens de financer son développement et sa croissance : l'accent sera mis sur le déploiement marketing et commercial d'une part, et sur la Recherche et Développement d'autre part, avec, pour objectifs principaux, l'évolution de la gamme actuelle de capteurs, le développement des activités OEM en tant que fournisseur de composants de mesure et enfin, l'intégration de nouvelles techniques de mesure compatibles avec sa plateforme technologique. « Nous sommes très heureux et fiers d'avoir gagné la confiance de nouveaux investisseurs, mais également d'avoir formé un consortium cohérent et puissant» s'est félicité Laurent Auret, « l'étape de création s'achève pour s'ouvrir sur une phase de développement et de conquête des marchés.»