Your browser does not support JavaScript!

Serpol vient d'achever une phase de travaux de « l'une des plus grosses opérations de dépollution du monde » à Mexico. Une opération de dépollution XXL et une réussite incontestable pour ses premiers pas à l'international.

Premier succès à l'international pour Serpol (115 salariés, 23 M? de CA) qui vient d'achever son premier chantier hors des frontières hexagonales, avec la dépollution de 40 000 m3 de terres polluées aux hydrocarbures, en plein centre de Mexico. Situé à 2 200 mètres d'altitude, ce site de 55 hectares avait abrité une raffinerie de pétrole de la société PEMEX (Petroleos Mexicanos). Il a été choisi par le Président Calderon pour devenir un parc commémoratif du bicentenaire de l'indépendance du Mexique et du centenaire de la révolution mexicaine, qui seront célébré cette année. Initialement, Serpol avait été contactée pour réaliser un audit du chantier. Mais suite à une mission d'encadrement des travaux en cours, il lui a été demandé de mettre au point une technologie susceptible d'optimiser la dépollution. Serpol a alors développé une technique alliant le criblage des terres et leur aération : les terres criblées sont libérées des gaz qu'elles contiennent et ceux-ci sont traités en fin d'extraction. Le chantier qui avait démarré en Juillet 2009 vient de s'achever. Le site est désormais prêt pour accueillir le nouveau parc. La quantité de terres traitées est assez exceptionnelle puisqu'elle est équivalente à celle des boues issues du naufrage de l'Erika ! Ce premier succès à l'international devrait favoriser cette PME sur d'autres marchés au Mexique mais aussi en Europe de l'Est et au Maghreb.